( A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - XYZ)

Marquages ou logos du banc d'épreuve (M)
Nom
Adresse
Marques et Remarques
  Maele Jean Bruxelles vers 1870-1880
  Maghin Joseph Liège vers 1886
  Magilissen Liège dénommé garnisseur en 1948
  Magis Edouard Liège vers 1850-1860
  Magnée A. Liège vers 1873-1907
  Mahyeu Antoine Liège vers 1843-1847
  Mahyeu J. Liège vers 1785
  Maillard Liège vers 1850 travaille avec Dandoy C
  Malaise Liège vers 1792
  Malchair   présent en 1860
Malchair Célestin    
  Malchair Victor 20 Avenue du Luxembourg Liège présent en 1948 avec le logo
  Malherbe    
  Malherbe A. Philippe Joseph Chauffontaine

fabricant de canon vers 1869

la manufacture impériale de canons a été dirigé par un Malherbe A

  Malherbe A.Philippe Joseph Gofontaine vers 1850 est ce le même que Malherbe JP?
  Malherbe Barthelemy Vaux sous Olne vers 1718
  Malherbe D.D.   vers 1811
  Malherbe E.J.(E our Edouard)   associé a G.Salle signature " E.J.Malherbe et G Salle" puis vers 1867-1880 "E.J. Malherbe et Cie"
  Malherbe et Rissack Liège voir Prosper Malherbe brevet pour une cartouche métallique sous ce nom
  Malherbe Etienne   vers 1803
  Malherbe Ferdinand et fils Liège vers 1851-1857
  Malherbe François Fils Liège vers 1846-1855
  Malherbe Frères Liège vers 1869 suivant une autre source vers 1836-1854
  Malherbe Goffontaine voir les trois noms Goffontaine    
  Malherbe Henri Lambert Liège vers 1792-1799
  Malherbe J Liège vers 1792-1813 associé avec son père Malherbe Henri Lambert
  Malherbe Louis Liège vers 1840-1875 dénomé fabricant
  Malherbe Mathieu Chaudfontaine vers 1745
  Malherbe Oscar   vers 1815
J.M surmonté d'une couronne Malherbe P.J.   vers 1836 1865
  Malherbe P.L.   vers 1850
  Malherbe Prosper Liège vers 1854 signe "Prosper Malherbe et Co" puis vers 1860 "Prosper Malherbe et Rissack"
  Maloteau Lambert Namur vers 1587
  Mandan Liège vers 1850
  Mangain Liège vers 1880
  Mangam Robert    
  Mangeot Henri Bruxelles arquebusier à Bruxelles vers 1850 travaille avec Comblain Hubert Joseph créateur du revolver Mangeot Comblain
M.A.E. Manufacture d'Arme de l'Etat rue Saint Léonard Liège

crée en 1838 -fermeture en 1940

sera relégué a la réparation après la création de la Fabrique Natinale

  Manufacture d'armes de Guerre Liège 1799-1804 voir Gosuin Jean
 

Manufacture d'armes Hispano- Belge Thieme et Edeler

63 Rue Wazon Liège

voir aussi à Thieme et Edeler

dépose la marque "Victoria" le 22 mars 1913

dépose "Victoria Arms C°" le 31 mai 1913

 

 

 

Manufacture d'armes Lepage

26 Rue des Augustin Liège

 

est la suite de Kaufmann Jules et C° en 1918 (voir ce nom) jusqu'en 1961

 

 

  Manufacture de canons de fusils de Goffontaine   voir Goffontaine Jean Antoine
Manufacture de revolvers de Liège    
  Manufacture generale d'armes à feu   voir Bertrant Joseph
  Manufacture Impériale Liège 1804-1814 suite de la manufacture d'arme de guerre

Manufacture Liégeoise d'armes à feu

 

 

est connu sous le nom de Armaf S.A. en 1933 à la même adresse

52 Rue du Vertbois Liège

54 rue du Vertbois Liège en 1895

 

 

existe en 1866 avec comme directeur Dandoy Charles

produit des révolvers du type Colonel LeMat

dépose :

le dessin d'un aigle tenant un serpent le 21 février 1889

le dessin d'une cartouche (étui et balle) aillée comportant les lettres M.L. sur l'étui le 3 mars 1890

le dessin ML couronné dans un ovale identique a celui du banc d'épreuve le 3 mars 1890

la marque "Hubertus" le 7 août 1893 marque reprise le 15 mai 1907 par la Sté Imman Meffert à Sûhl/thûringen

le 7 août 1893 les marques "Excelsior" ; "Mexicain", "M.L. Fire Arms self syst extractor" et le logo composé d'un cercle avec les initiales "SML" en anglaise entrelacées

le mot "Acier Spécial" avec à gauche et à droite le logo "ML" couronné le 30 novembre 1893

le 9 juin 1906 le dessin d'une étoile filante avec ML entre deux branches la marque "Amazonas"; "Guarany"

le mot "Damas Spécial" avec à gauche et à droite le logo "ML" couronné et la marque "Constabler" le 2 août 1894

les marques "Solimoes" et Rio Negro" le 29 novembre 1895

la marque "Rio Branco" le 5 novembre 1898

les marques "Purus" et "Rio Acre"le 11 octobre 1899

la marque "La Sibérienne" le 6 février 1900

les marques "Fusil Grand Prix" et "Speedy" le 25 octobre 1900

les marques "Lûtticher Feuer-Waffenfabrik Act.Ges" et "Liège Fire Arms Manufacturing C° Ltd" le 19 Août 1901

 

le mot "Acier Excelsior" le 7 septembre 1901

redepose le logo "ML" couronné le 5mars 1903

dépose en association avec Raick frères et Neumann Max la marque "Manera" le 20 mai 1924

dépose le logo Acier Spécial avec à gauche et à droite le logo "ML" couronné le 30 juin 1933 sous le nom de Armaf S.A.

présent en 1948 redepose le logo ML couronné

  Maquiney (Gulikers et) Liège dénomé fabricant en 1860 (est ce la suite de Maquiney fils ou un marquage différent pour la même personne?)
  Maquiney Fils et Gulikers Liège vers 1860 doit être le fil de Maquiney HJ
  Maquiney H.J. Liège vers 1853
Marchand Albert et C° 106 Rue Bonne Nouvelle Liège dépose la marque "Prior" le 27 février 1912
  Marcho Anne Liège vers 1798
  Marck Frères Emile Liège successeur de Marck Pierre de 1889 à 1892
  Marck Jean Liège

fabricant en 1855 dépose des brevets en 1855,1857,1858,1865

fabrique des revolver type Lefaucheux

Emile et Jean lui succède en 1898-1907

  Marck Jean 214 Rue Petite Voie Herstal

dénommé industriel il est fabricant de cheminée pour fusil et pistolet à piston

il dépose un logo circulaire comprenant un crocodile se mordant la queue le 24 juin 1913

dépose le logo constitué d'un M dans un cercle le 2 janvier 1923

dépose ""Export",'Tout Acier" le 27 juin 1927

"JIM" le 13 janvier 1931

  Marck Jean Liège sucesseur de Marck frères Emile
  Marck L.J. Liège dénomé fabricant 1843-1857 il fait éprouver 10790 canons en 1856
  Marck Pierre Liège

dénomé fabricant 1842-1889

fait éprouvé 26006 canons en 1856

devient Marck Frères Emile en 1889-1892 puis Marck Jean en 1892-1897 (reprise ?)

 

Marechal

Cheratte (Liège)

présent en 1860 très certainement JF Marechal

vu sur un revolver avec comme maxime "Je maintiendrai-1890" devise de la Maison de Hollande

 

Marechal Antoine

 

99 Rue St Gilles Liège présent en 1948 à l'adresse de Maritz (voir ce nom) avec pour poinçon
  Marechal J.F.   vers 1860-1865
  Marechal Joseph Liège vers 1897-1899
  Marechal Lambert Liège vers 1792-1799
Marechal Vervier M. Liège  
  Marichalle   vers 1750
  Mariette c et Decortis Cheratte vers 1839-1865
  Mariette Deuze Liège présent de 1894 - 1904
  Mariette Dieudonné Liège on connait un Mariette Dieudonné et Guillaume platineurs à la manufacture d'arme de guerre de Liège en 1803
  Mariette Dupont Gilles Liège

vers 1832-1865 signature "G.Mariette Dupont"

nombreux brevets

  Mariette G-C (Gervais -Celestin) Cheratte(Liège) fils de Guillaume avec lequel il travaille il dépose à ce nom deux brevet de revolver en 1863 et 1865

MARIETTE Guillaume.

mariette pour Lefaucheux

Liège

1839 date de création de sa poivrière et 1860 année de sa mort

brevet pris a ce nom de 1839 à 1872 (environ 20)

  Mariette M.N Cheratte (Liège) présent en 1854-55 travaille avec Lardionis au brevet de Flobert
  Maritz Magnus Junior 99 Rue St Gilles Liège

qualification inconnue

dépose le dessin d'un canon de campagne le 22 septembre 1905

 

  Marlin   vers 1878-1890
  Marneffe A (et Dupont J.J.) Liège

Marneffe A.1843-1873

de 1856 à 1863 signe "A.Marneffe et J.J. Dupont"

fait éprouver 1524 canon en 1856 et dépose un brevet en 1861

  Marnesse Bruxelles vers 1840-1850
  Marnette J.(Joseph?) herstal vers 1877
  Marquet & Lambrecht 5 Rue du Midi Liège dépose la marque "Marlam" le 15 janvier 1921
  Marquet Jules    
  Marson J.C.et Cie Liège vers 1800
  Marsshal Joseph Liège Londre britannique faisant fabriquer à Liège il habitait Louvain signature "Marshal London"
  Martial   vers 1832
  Martigny Henri Nicolas Liège vers 1790-1803 fils de Martigny Hubert Nicolas
  Martigny Hubert Nicolas Liège 1766-1811
  Martigny-Cappadoce L. Liège vers 1804-1807 aurait eu a paris une filiale au 4 Rue des Vieilles Haudriettes
 

Martin F et Cie

Liège

vu sur un revolver (vers 1880)

signature "F. Martin & Cie Brevete"

travaille avec Bayet Frères voir ce nom

 

  Martiny F.H.   vers 1811
  Martiny Francotte   vers 1870
  Martiny H.B.   vers 1840 signature "H.B. Martiny fils"
  Martiny Nicolas.   vers 1789
Masereel Antoine 15 Rue St Hubert

vers 1900

dépose la marque "Alta"

  Masquelier charles   présent en 1948 successeur de Masquelier Frères en 1925
  Masquelier Emile Liège vers 1890-1911
Masquelier Frères 88 Rue Cathédrale Liège sera le successeur (1911) de Masquelier Emile dont il doit utiliser les initiales son successeur sera Charles Masquelier en 1925 qui sera présent en 1948
  Massart C.F. Liège dépose le 19 juillet 1873 un brevet pour un système de révolver
  Massart P   vers 1836-1848 serait représenté a Paris en 1848
  Masset J.J.   vers 1800 signature "Masset" serait représenté a Paris
  Massin Gilles Liège et Paris Arquebusier à Paris vers 1670-1740 d'origine Liégeoise ville dont proviennent ses pièces
  Masson Fabry Herstal présent en 1948 avec le poinçon constitué de trois Flèches reliées par la pointe
  Massonet et Verheggen Liège vers 1894-1895
  Massonet P Liège vers 1886-1904 successeur de Massonet et Tholet
  Massonet Pascal 12 Rue du Midi Liège dépose la marque "Buffalo Dog" le 11 janvier 1894
  Massonet Tholet Liège vers 1884-1886
  Masu   vers 1845-1853
  Masu Frères Liège vers 1853-1876
  Masu Gustave Liège et Londres vers 1876-1890 successeur de Massu Frères présent à Londres en 1863-1864 3A Wigmore Street et au 10 Wigmore Street de 1866 à 1881
  Mathieu Philippe   vers 1840
  Mathieu V.A   vers 1780
  Matray François    
  Maugain   vers 1880
  Mauriceau   vers 1780
  Menestre Louis Liège vers 1889-1890 signature "Menestre et Co"
  Menestre Pasquier Liège vers 1890-1891 successeur de Menestre Louis
 

Mercenier G.

25 rue de Blégny Liège

vers 1876 (brevet déposé par Levaux DD)

signaure "mercenier G."

Mercenier Gerard en 1881 dépose un brevet pour un revolver à extracteur indépendant du canon

 

  Mercenier M. Liège vers 1884-1887
  Mercier A Liège

1757-1796

Maitre Armurier des Princes évêques de Liège en 1772 en 1780 il est chef des artilleurs de la forteresse de Liège

il finira sa vie aveugle et pauvre

 

Mercier E.

Liège vu sur un pistolet dont le canon portait la signature "C de la blateire"
"F.M"

Mercier françois

Liège

vers 1725 "F.M." surmonté d'une couronne ou une fleur de lys dans un rectangle

1741-1767 "F.M" sans couronne est ce le même ou le fils ?

  Mesken Jean Bruxelles vers 1696
  Meunier H  

vers 1735-1750

un Meunier H est présent en 1780

  Meunier H.J. Liège vers 1764
  Meurens Roger Liège Armurier restaurateur vers 1960-1978
  Meurice J.G. Liège vers 1874-1885
  Meurice Jules Liège vers 1845-1851
  Meurice Lycops Liège vers 1885-1887
 

Meyer G-J (ou Meyer fils)

Cherrates(Liège) brevet en 1863-1866-1869-1877 pour des système de revolver un brevet sera utilisé pour le revolver adopté par l'armée hollandaise
  Meyer P Bruxelles vers 1790-1800
  Meyers Coune Henri Liège vers 1910
  Mille (Le)   vers 1848
  Minse Toussaint Liège vers 1791
  Missiel di Valet P.(van) Liège vers 1850-1874 signe "missiel"
  Moisse E et Co Liège vers 1875-1881
  Moisse Frères Liège vers 1881-1888
  Moisse Frères et Laoureux Liège vers 1873-1875
  Moisse P Liège vers 1872-1873
  Monard N. Herstal vers 1890
Monisse Jos.  

semble avoir été associé avec Antoine et Drion

  Monisse Jos. Ch. Liège présent en 1948
  Monon Liège vers 1858-1871

Monseur Eugene

Liège vers 1850 ou vers 1858-1871
  Monseur L Liège vers 1857
  Montigne   vers 1850
 

Montigny Jean Joseph

(Il est difficile de connaitre la chronologie des prénoms des Montigny avec les informations connus actuellement mais on a affaire a la même lignée)

Gallerie de la Reine

Bruxelles

vers 1820 Arquebusier de S.A.R. Le Prince D'Orange .

Breveté du roi des Pays Bas à Bruxelles

Connu pour ses armes à chargement par la culasse

Présent à l'exposition de Londres en 1851

présent à l'exposition de Paris en 1855 et en 1867

 

Montigny Joseph

Fontaine l'évêque

vers 1856-1870

brevet pour une mitrailleuse dérivé de la mitrailleuse Fafchamps sous Napoléon III avec Louis Christophe en 1867 dont il fabriquait les cartouches (voir Fafchamps)

signature "C.Fusnot et Montigny" voir Fusnot C

  Montigny P.C.(fils) Fontaine l'évêque puis Bruxelles Arquebusier 1835-1870 devient Montigny Fils
  Moray A . Wandre  
  Moray D. Liège vers1875 – 1880 famille d'inventeur
  Moray J.D. Wandre vers 1900
  Moray J.J. P 338 place Licour Herstal vers 1910
  Mordant G   vers 1850-1876
  Moreau L Liège présent en 1856 année ou il fait éprouver 142 canons
  Moreau Lejeune   voir Lejeune
Morisjeaux Ch. Eugène Liège  
  Morisseaux A. Liège vers 1865-1872
  Morisseaux H. Ch. Liège vers 1867-1880
  Morisseaux J.B. Liège vers 1830-1867 fait éprouver 6873 canons en 1856
  Morisseaux Jacques Liège vers 1789-1811
  Morisseaux Joseph Liège vers 1764
  Morisseaux K. J.B. Liège vers 1872-1901
  Morisseaux N.C Liège vers 1880-1900
  Morrisseaux Jean Liège vers 1830 fils de Jacques Morisseaux
  Mory   vers 1725
  Mossoux Max 5 Quai des tanneurs Liège

dépose le logo composé des lettres "MM"

entrelacés le 30 novembre 1920

les marques "MAX" et "Oméga" le 4 mars 1922

  Mottard Hubert Liège vers 1807
  Mottet Alex Liège vers 1886-1888
  Mouillet G Liège vers 1760
  Mouillet Jean François Liège vers 1729-1732
  Mouillet Nicolas et Cie Liège vers 1785-1799 association de Mouillet Nicolas fils avec Nicolas Henri, Martigny Fils et Gerlache Jacques Antoine
  Mouton Louis Liège vers 1832
  Muller Louis 14 Place de Bronckart Liège

dépose les marques "Climax", "Star", "Crescent", ""Rival" Le 30 novembre 1889

"Standard", "Meteor", "Club", "Acme",le 16 décembre 1889

Méteor sera vendu en russie jusqu'en 1917

"I.XL" le 5 février 1890

"The Little Enfield" le 11 mars 1893

"ACME Arms C°", "Crescent Arms C°" le 23 avril 1894

 

  Mussen Jacques Liège présent en 1948 sous le nom de Mussen J. Lallemand

( A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - XYZ)